24 juin 2009

L'art contemporain et la question de la censure

Lundi 1er octobre 2001, Peuples et culture, Paris Atelier de travail animé par Chantal CUSIN-BERCHE - DAC et Olivier BLANCKART (Le Collectif) Dans le cadre de la préparation du prochain Congrès interprofessionnel de l'art contemporain, un atelier sur la censure dans l'art s'est tenu le lundi 1er octobre au sein de « Peuples et Culture » à l'initiative d'Olivier BLANCKART (Le collectif). Etaient présents : Olivier BLANCKART, Collectif « les artistes »Elisabeth CAILLET, Collectif CultureOlivier CHUPIN, directeur du FRAC... [Lire la suite]
Posté par Philippe Pissier à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juin 2009

AFP - 22 juin 2009.

Les organisateurs d'une exposition sur l'enfance poursuivis pour pornographie BORDEAUX (AFP) — L'ex-directeur des musées de Bordeaux et deux commissaires d'une exposition controversée sur l'enfance présentée en 2000 à Bordeaux ont été renvoyés devant le tribunal correctionnel notamment pour "diffusion d'image de mineur à caractère pornographique", a-t-on appris lundi par l'avocat des plaignants. Henry-Claude Cousseau, aujourd'hui directeur de l'Ecole nationale supérieure des Beaux Arts de Paris, et les deux... [Lire la suite]
Posté par Philippe Pissier à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2009

SUD OUEST.com

Lundi 22 Juin 2009 EXPOSITION, BORDEAUX. L'ex-directeur des musées de Bordeaux et deux commissaires d'une exposition controversée sur l'enfance ont été renvoyés devant le tribunal correctionnel notamment pour "diffusion d'image de mineur à caractère pornographique",De l'art ou du cochon ? L'ordonnance notifiée hier par les juges d'instruction Jean-Louis Croizier et Marie Noelle Billaud suscitera très certainement une grande effervescence dans les milieux artistiques. Les deux magistrats chargés de l'enquête sur... [Lire la suite]
Posté par Philippe Pissier à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2009

Louis XI not dead...

Bordeaux: les organisateurs d'une exposition jugée pornographique renvoyés devant le tribunal AP | 23.06.2009 | 14:12 Neuf ans après la tenue de l'exposition "Présumés innocents" au Centre d'arts plastiques contemporains de Bordeaux (CAPC), ses trois organisateurs ont été renvoyés devant le tribunal correctionnel de Bordeaux pour "diffusion de l'image d'un mineur présentant un caractère pornographique", a-t-on indiqué mardi de sources judiciaires, confirmant une information parue dans... [Lire la suite]
Posté par Philippe Pissier à 15:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]